Demande en mariage surprise au Jardin des Plantes de Montpellier

26 août 2021

Une fois n’est pas coutume, S. me contacte un jour après que mon mari a répondu à un message sur un forum, demandant des conseils pour une demande en mariage surprise à Montpellier. Il vit avec sa copine aux Etats-Unis, tous deux sont à Montpellier tout le mois d’août dans le cadre de son travail à lui, dans la recherche (c’est un gimmick je crois, j’attire beaucoup de chercheurs, à commencer par mon mari ! :D).

S. voudrait profiter de ce séjour pour faire sa demande. Il repartent peu après aux Etats-Unis, et il a réussi à cacher la fameuse bague jusque là. Après plusieurs mails d’échange, nous convenons du lieu et de l’horaire (le Jardin des Plantes en fin de journée) pour qu’il réalise sa demande et que je puisse me cacher facilement pour en saisir les premiers instants.

Malgré pas mal de stress pour lui comme pour moi, tout s’est déroulé exactement comme prévu ! J’ai pu me cacher derrière le buisson de fleurs que j’avais repéré, et lui a pu s’assoir avec V. sur le banc que je lui avais indiqué via plan et vidéos lors de nos échanges. Au bout de quelques minutes, je vois S. se lever, et s’agenouiller devant V. : ni une ni deux, tout en restant la plus discrète possible, je commence à capturer ces précieux moments !

demande-en-mariage-jardin-des-plantes-montpellier

Anecdote rigolote (pas sur le moment ceci dit, mais juste après) : nous nous sommes fait enfermer dans le Jardin des Plantes ! À 19h40, nous avions entendu passer le “sonneur” indiquant que le jardin était sur le point de fermer. Je regarde ma montre, il reste 20 minutes, je me dis alors que l’on peut en prendre 10 petites pour rejoindre le pont de la photo ci-dessus et y faire quelques photos supplémentaires. À 19h50, nous rejoignons comme prévu la sortie, étonnés qu’il n’y ait déjà plus personne autour de nous (d’habitude les gens mettent du temps à sortir, ce petit couple ne le sait pas, mais moi oui). Et pour cause, la grille du jardin (qui est sensé fermer à 20h), est déjà close ! Avec l’aide de quelques passants de l’autre côté, tout aussi interloqués de nous trouver derrière la grille fermée alors que l’heure n’est pas dépassée, nous sortons en escaladant une toute petite corniche à plusieurs mètres de hauteur, cramponnés à la continuité de la grille qui le surplombe à cet endroit-là (pas hyper agréable à contourner à cause de la forme supposée empêcher justement cette manœuvre-là, mais nous y arrivons au final en quelques secondes). Moralité : dorénavant je sortirai au son de la cloche (leçon apprise)…

Tout en riant de cette échappée un peu folle qui nous laissera à tous les 3 de sacrés souvenirs, nous avons continué la séance en face, dans le square de la Tour des Pins, où la lumière de fin de journée était absolument magnifique… Nous avons beaucoup discuté après, en anglais toujours, mais j’ai eu l’occasion aussi de reparler espagnol avec V. (une langue qui m’est plus spontanée que l’anglais quand je suis fatiguée), avec un peu de Français aussi pour S. qui le comprend bien. J’ai fait ce jour-là une très belle rencontre (comme souvent d’ailleurs… que j’aime mon métier !). Je rêve d’ailleurs depuis de réaliser un “destination wedding” aux Etats-Unis (l’occasion peut-être aussi pour moi de découvrir des lieux que j’aurais dû visiter s’il n’y avait pas eu le premier confinement juste avant mon départ des USA ?). Qui sait…


Si vous avez un projet de mariage et souhaitez m’avoir à vos côtés pour le jour J (voire pour une séance engagement comme celle-ci, ou bien prévue à deux), n’hésitez pas à me contacter !

Partager
Commentaires
Ouvrir
Rédiger un commentaire