Comment faire de jolies photos de ses enfants ?

20 décembre 2022

En tant que parent, il est normal de vouloir capturer de nombreux souvenirs de ses enfants. Quelle que soit la saison, que ce soit pour conserver une trace d’eux en train de jouer dans la neige, d’ouvrir des cadeaux, de se baigner, de jouer, ou tout simplement de grandir, voici quelques conseils pour faire de jolies photos de vos enfants, notamment pendant les vacances !

Se mettre à la hauteur des enfants

Mon conseil n’°1 correspond à l’erreur que je constate le plus lorsque j’observe des photos d’enfants.

Souvent, celles-ci sont réalisées à hauteur d’adulte, et “écrasent” l’enfant au lieu de le valoriser. Une astuce toute simple pour faire de jolies photos de ses enfants consiste à se baisser pour se mettre au niveau de leurs yeux. Ainsi, la photo devient plus immersive puisqu’on fait écho à la vision du monde à hauteur d’enfant ! Autre avantage, les déformations dues aux perspectives (prise en “plongée“) ne viennent pas gâcher la physionomie de votre bout de chou.

En photographiant un enfant en se mettant à sa hauteur (en s’accroupissant ou en s’allongeant sur le sol s’il est très jeune), on crée aussi une connexion plus intimiste entre lui et la personne qui regarde la photo, et cette dernière devant forcément plus naturelle. 

On peut bien sûr varier les angles et essayer de temps en temps une photo qui échappe à cette consigne pour créer certains effets ou mettre l’accent sur les yeux par exemple (en portrait rapproché), mais de manière générale, se baisser est un effort très vite récompensé par une image beaucoup plus forte et chargée de sens !

Ne pas hésiter à s’allonger au sol pour capter toute l’intensité des moments de jeu
Un exemple qui fait office d'”exception à la règle” : la photo de gauche, légèrement prise en plongée est plus forte que celle de droite, prise à hauteur, car elle met davantage en valeur le regard de l’enfant.

Utiliser la lumière naturelle

Autre conseil qui peut vous permettre d’améliorer grandement vos photos au moment de capturer les faits et gestes de vos enfants, c’est de profiter au maximum de la lumière naturelle. En effet, la lumière naturelle est la plus belle car elle est beaucoup plus douce et flatteuse, en plus d’être la plus respectueuse des tons de peau et des vêtements. 

En été, prenez en compte que la lumière naturelle est très forte en milieu de journée et peu exploitable : elle crée des ombres disgracieuses sur les visages et vous aurez de surcroît du mal à ne pas “brûler” les tons clairs de votre photo (notamment si votre enfant est habillé de blanc) et garder dans le même temps un maximum de détails dans les ombres… Au contraire, photographier votre progéniture en début ou fin de journée vous permettra d’avoir une lumière plus douce et flatteuse (c’est ce qu’on appelle l’heure dorée puis l’heure bleue, à savoir d’1h avant le coucher du soleil jusqu’à 30 min après). En hiver, la lumière est douce presque toute la journée en extérieur, mais elle peut être nettement plus faible en intérieur : veillez donc à ne pas trop vous éloigner des fenêtres pour en capter le maximum.

Dans tous les cas, je vous conseille d’éviter les photos au flash ! Cette source de lumière, certes pratique au demeurant, est en réalité compliquée à manier pour obtenir un rendu qui ne soit pas dur et au rendu quelque peu surnaturel. Si vous n’avez vraiment pas le choix et que vous décidez de vous en servir, et que votre appareil photo dispose d’une griffe porte-flash, investissez dans un petit flash pivotant que vous orienterez vers le plafond ou vers une surface blanche à proximité : ainsi, la lumière sera réfléchie et donc plus largement diffusée (imitation de la lumière naturelle). Par ailleurs, votre sujet sera aussi moins aveuglé, ce qui pour obtenir une expression naturelle, est évidemment préférable. Il ne vous restera plus qu’à bien placer votre sujet en fonction de la surface blanche en question et de veiller à ce que les ombres éventuellement créées ne le dévalorisent pas… Et notez le plus important : jamais de flash avec les bébés !

La beauté d’une lumière de tout début de journée, en plein été

Se concentrer plutôt sur les instants volés

En complément des conseils précédents, se concentrer pour capturer autant que possible des photos “sur le vif” les rendra forcément plus jolies car plus naturelles et spontanées.

Plutôt que de faire poser votre enfant, essayez de le photographier en pleine action (jeu ou autre). L’idée, c’est de créer une situation de départ mais le laisser ensuite être spontané : amenez le à jouer, courir ou réaliser une quelconque activité, faîtes en sorte qu’il vous oublie un peu en étant absorbé par cette activité et déclenchez !

Dans le cas d’un bébé, évidemment moins prompt à l’autonomie pour vous laisser prendre des photos spontanées de lui en train de jouer, il est bien sûr nécessaire de se caler sur ses horaires pour pouvoir soit le photographier endormi, soit éveillé (selon votre envie). Essayez de le faire rire, de le divertir et de l’amuser. S’il pleure, n’insistez pas : laissez-le se calmer et profitez-en pour faire des photos de câlins, d’allaitement ou de biberon (il est bien sûr nécessaire d’être au moins deux pour cela : une personne qui tient le bébé et une autre qui se charge des photos !). 

Certains enfants sont très à l’aise avec un appareil photo : si c’est votre chance, profitez-en pour mélanger photos spontanées et semi-poses, en variant les types de photo : portraits rapprochés, de pied, détails amusants en close-up (par exemple en train de mordre une pastèque, de shooter dans un ballon, de jouer avec des playmobiles ou des poupées etc.). 

Les ados ont tendance à être davantage fuyants : dans ce cas, organisez un jeu ou une activité pour ne faire que des photos au naturel (il n’y a rien de pire que d’obtenir un sourire forcé), ou prévoyez une mise en scène amusante qui leur permette de s’amuser et les mette vraiment à l’aise (d’ailleurs, pourquoi ne pas les laisser proposer des idées ?).

Quelques idées d’activités pour photographier vos enfants :

  • en hiver : jeu de société, pâtisserie, activité créative, déballage de cadeau…
  • en été : rando, piscine, camping, glace, sport, activité créative, immersion en pleine nature, danse et pourquoi pas cahiers de vacances (pour le clin d’œil) !

Faire attention à l’arrière-plan

Dernier tout petit conseil pour la route, faîtes attention à l’arrière-plan ! Le secret d’une jolie photo, c’est bien sûr une bonne mise en valeur du sujet, mais négliger l’arrière-plan peut vraiment tout gâcher.

Si vous ne disposez pas d’un appareil vous permettant de jouer avec un bokeh de lumière (vous savez, les jolis petits ronds flous créés par des sources lumineuses) ou que votre arrière-plan n’est pas très dégagé, veillez à vous orienter de manière à l’épurer au maximum (angle, cadrage, distance par rapport au sujet). En pleine nature, c’est évidemment plus facile à faire qu’en intérieur, mais dans le second cas, vous pouvez aussi anticiper en “nettoyant” un peu la scène avant la prise de vues (en retirant des objets qui vont potentiellement gâcher la lisibilité de votre photo).

Autre option : investir dans un appareil vous permettant d’utiliser des focales fixes et donc réduire considérablement la profondeur de champ en vous plaçant sur la plus grande ouverture de diaphragme possible (c’est-à-dire le plus petit chiffre). De cette manière, si bazar il y a derrière votre sujet, il se retrouvera alors en-dehors de la zone de netteté (= flou) et l’enfant se détachera bien de l’arrière-plan.  

À gauche : un arrière-plan neutre / À droite : un arrière-plan flou (faible profondeur de champ)

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à réaliser de belles photos de vos enfants, que ce soit pendant les vacances de Noël toutes proches ou pour les prochaines.

Si vous avez déjà un niveau intermédiaire en photo, n’hésitez pas à jeter un œil à mes idées pour développer votre créativité, il y a beaucoup d’astuces qui peuvent être exploitées avec des enfants pour s’amuser tout en collectionnant les souvenirs des moments passés avec eux. Si au contraire vous débutez dans la pratique photo, nul doute que mon article d’astuces pour réussir vos photos et les rendre plus originales vous apportera des notions utiles et très complémentaires !

Partager

Parcourir les mots-clés

Commentaires
Ouvrir
Rédiger un commentaire