Perrine & Simon – Partie 3 : mariage boho chic au Manoir de Chivré (Normandie)

25 octobre 2022

Après les deux premières parties (cérémonie civile et séance couple), voici le troisième et dernier article retraçant le mariage de Perrine & Simon en Normandie. Il aborde la journée du samedi, la plus intense puisque j’y ai couvert (toujours aux côtés de Romain à la vidéo) les préparatifs, la cérémonie laïque, le cocktail et les premières danses. Contrairement à la cérémonie civile qui s’était déroulée en petit comité, cette journée-là accueillait beaucoup plus d’invités.

Les préparatifs

Durant les préparatifs, j’ai pu réaliser des photos du magnifique domaine qu’est le Manoir de Chivré (à Sainte-Marguerite-d’Elle) et me concentrer également sur les photos de détails.

Simon s’étant préparé plus tardivement que prévu et finalement au moment-clé où Perrine s’habillait, Romain et moi avons dû nous répartir les “fronts” : je suis restée avec les filles (Perrine et ses témoins), pendant qu’il a cherché à saisir en vidéo le stress montant quelque peu du côté du marié et de ses témoins. Une fois Perrine prête, j’ai réussi à faire quelques photos de la préparation des témoins de Simon mais pas de lui-même, qui était déjà habillé.

Quelques minutes avant la cérémonie laïque, les mariés ont souhaité réaliser un first look, que j’ai choisi de photographier d’en haut, les vues en plongée me rappelant certaines scènes des films de Wes Anderson (j’en ai d’ailleurs parlé dans mon dernier article qui suggérait quelques idées pour s’amuser en photo). C’était également la seule manière pour Romain et moi de ne pas se gêner mutuellement sur nos plans tout en les variant (et puis, ce sol… notez ce sol CA-NON !).

Et tant qu’à aborder la thématique du cinéma, le moment où Simon attendait de dos au bas de l’escalier que Perrine descende m’a fortement évoqué Jack Dawson attendant Rose au pied de l’escalier principal de la première classe du Titanic, une autre scène filmée (de mémoire) partiellement en plongée (point de vue de Rose) et en contre-plongée (point de vue de Jack).

La cérémonie laïque

La cérémonie laïque a eu  lieu dans un joli coin très arboré du Manoir de Chivré et a été menée par deux témoins (un pour chaque marié). Tour à tour drôle et émouvante, elle m’a permis de réaliser de nombreuses photos dans une ambiance nature, bohème et rétro (fauteuils en rotin, tapis bohèmes, pupitre et arche vintage, fleurs très champêtres…). 

À l’issue de la cérémonie, Perrine & Simon se sont échangé des bracelets, une alternative aux alliances qui a bien fait rire tout le monde, l’enfilage s’étant révélé un petit peu plus complexe que prévu !

Le cocktail

Pendant le cocktail, j’aime alterner entre les photos spontanées saisies sur le vif, les photos de petits détails et les portraits que l’on me demande parfois. J’ai notamment mis à profit les rosiers magnifiques qui couraient le long de certaines façades ainsi que la jolie lumière qui traversait les lumières du préau. 

J’ai également réalisé une mini-séance couple, certes ma plus courte à ce jour (c’était le souhait des mariés qui préféraient que je me concentre sur les invités) mais qui m’a offert la possibilité de réaliser un joli combo “robe et bouquet” dont le cadrage me plaît beaucoup.

Le cocktail, c’est toujours le moment où je réalise les photos de groupes souhaitées par les mariés (et parfois par les invités lorsque je déambule au milieu d’eux). Une jolie installation aux allures rétro suggérait par ailleurs à qui le souhaitait de laisser un petit mot aux mariés et de l’accrocher ensuite aux branches.

La soirée

Alors que la nuit tombe et que la soirée débute, c’est le moment de capturer le traditionnel lancer de bouquet ! Ce dernier s’est finalement révélé loin d’être traditionnel dans son déroulé : d’abord rattrapé par un gamin facétieux puis par une jeune fille loin d’être en âge de se marier, le troisième lancer finit par atterrir aux pieds de l’une des soeurs de Perrine (que de rebondissements !) 🙂

La nuit officiellement tombée et la très bonne playlist du DJ rameutant petit à petit les invités du côté des gourmandises, le dîner debout a pu commencer à battre son plein. 

Une fois le dessert apporté au milieu de jolies étincelles, les mariés se sont élancés sur la piste pour ouvrir le bal.

Clac, clac, clac, 3 petits tours et je repars…

Enfin ça, c’est ce que je suis censée faire, mais disons que dans la réalité, c’est le moment où il m’est le plus difficile de m’arrêter ! La fatigue du dos aidant, je finis par me rappeler que je ne suis pas recrutée pour l’ensemble de la nuit : il est désormais temps d’aller me reposer car de longues heures de sauvegardes, tri et post-traitement m’attendent (ainsi que l’édition de tirages et album photo, dans le cas présent).


Perrine & Simon by Another Film In The Box

En bonus, voici la vidéo réalisée par Romain et qui reprend l’équivalent de mes 3 articles 🙂

Partager

Parcourir les mots-clés

Commentaires
Ouvrir
Rédiger un commentaire