Mariage (intimiste) : 3 bonnes raisons de faire appel à un photographe professionnel

26 juillet 2022

Vous organisez votre mariage, et hésitez à faire appel à un(e) photographe pro ? Je vous dis pourquoi ce serait vraiment dommage de se passer de ses services !

Disclaimer : je suis moi-même photographe, donc on pourrait se dire que cet article ne sert qu’à prêcher pour ma paroisse. Si ce serait honteusement mensonger de dire que ce n’est pas du tout le cas, j’ai aussi eu plusieurs retours d’amis quant à leur mariage, de clients qui ne voulaient pas reproduire la mauvaise expérience de leurs proches (ou celle d’un premier mariage, ça arrive !), et bien sûr beaucoup lu au fil des années de témoignages sur le web, notamment à travers les blogs mariages…  

Il faut dire que parfois, on pourrait avoir tendance à oublier que les seules choses concrètes qui restent d’une journée de mariage, ce sont les alliances et les photos (allez, on rajoute la vidéo parce que ça se fait de plus en plus)…

Raison n°1 – Les invités sont avant tout… invités !

“Toi, tu prends les photos, c’est tout !”

Demander à un proche ou une connaissance de réaliser le reportage photo de votre mariage, c’est lui imposer inconsciemment de se placer du côté des prestataires et non du côté des invités. Implicitement, cela va l’empêcher de profiter normalement de votre journée…

Entre un(e) passionné(e) qui prendra plaisir à réaliser quelques clichés complémentaires pendant la journée (je l’ai personnellement fait pour ma famille et j’en côtoie à chaque mariage en tant que pro) et une personne pour laquelle réaliser un reportage photo avec la responsabilité de ne rien manquer devient le principal objectif pour la journée, il y a un fossé que je ne vous conseille pas vraiment de franchir, si du moins vous avez le sens de la fête et du respect de son envie d’en faire partie et d’interagir normalement avec les personnes présentes.

Une déception, c’est un conflit potentiel

Je ne saurais que vous recommander d’éviter de prendre le risque d’en vouloir à la personne choisie de n’avoir finalement pas été à la hauteur de vos attentes. Vous satisfaire et culpabiliser éventuellement de ne pas avoir réussi, c’est le quotidien d’un professionnel (et heureusement, ne pas satisfaire un client est extrêmement rare pour un pro, sinon on serait contraint de changer de métier rapidement).

En tant que photographe pro, nous choisissons de porter la responsabilité que représente un reportage de mariage (d’ailleurs je sais que l’on est nombreux à mal dormir la veille !). Nous avons aussi le détachement affectif nécessaire pour traiter la situation professionnellement, s’il devait y avoir un quelconque problème (le fait est qu’il y a nettement moins de risque que ça arrive, puisque par expérience, on est davantage en mesure de les anticiper et éviter).

Le poids de cette “satisfaction client” ne devrait en aucun cas reposer sur une tierce personne, qui plus est lorsqu’elle est avant tout invitée pour célébrer votre union, se réjouir et participer à la bonne ambiance de votre mariage.

Raison n°2 – À chacun son métier

Le rendu des photos

Savoir quel cadrage et angle choisir, être réactif(ve) avec les bons réglages pour ne pas manquer un cliché essentiel, connaître des astuces pour mettre le couple de marié(e)s et les invités à l’aise… Ce sont autant de compétences qui font de la photographie un métier précis, pour lequel on se forme et acquiert une réelle expérience mariage après mariage. Une photo de qualité professionnelle permet de mieux véhiculer une émotion à un instant T, ce qu’un invité ne possédant que peu voire pas de connaissances ne saura pas (ou clairement moins bien) réaliser. Vous obtiendrez au mieux des photos nettes et pas trop mal cadrées, au pire des photos tour à tour floues, surexposées ou sous-exposées, avec des détails (ou personnes) gênant(e)s dans le cadre, des têtes ou membres coupés de manière disgracieuse, sans oublier une absence totale ou partielle de flou d’arrière-plan (qui permet au sujet de bien se détacher et à une photo d’être plus lisible)… Voire un peu tout ça à la fois ! Le rendu des photos n’a souvent rien de très artistique ni esthétique, et ce ne sera évidemment pas rattrapable après-coup

L’implication

L’investissement d’un professionnel payé pour réaliser les meilleures photos possibles sera forcément supérieur à celui d’un invité, puisque c’est son rôle et son but unique pour la journée. Même très passionné par la photographie, un invité courra moins après l’obtention d’un cliché précis qu’un professionnel (surtout s’il -ou si elle- est en pleine discussion avec Tata Mireille pas vue depuis plusieurs années), voire finira par avoir en main un verre plutôt qu’un appareil, puis par se déhancher sur la piste de danse plutôt que de déclencher… Comment lui en vouloir ? On en revient au point 1, en toute logique.

Vous ne pourrez pas attendre d’un invité qu’il vous dirige un minimum pour optimiser le rendu des portraits de couple et vous mettre totalement à l’aise, ni qu’il tourbillonne en totale autonomie durant le cocktail pour prendre des instants sur le vif. Ce n’est pas quelque chose qui s’improvise.

photographe-mariage-narbonne

Une expérience à toute épreuve

Et que dire de la capacité d’adaptation à des imprévus (pluie, orage… ?) ou encore de la créativité qui apportera à vos clichés la petite dose de magie nécessaire pour vous émouvoir encore 30 ans plus tard ?

En toute honnêteté, lorsque je revois les clichés que j’ai moi-même réalisés aux mariages de mes proches à une époque où j’étais encore simplement photo amatrice, il y a 10 ans de cela pour le tout premier, je suis vraiment heureuse qu’il ne leur soit pas venu l’idée de me confier la totalité du reportage et de n’avoir constitué qu’un bonus à leur journée (et ce, même si je trouvais alors pas mal de photos assez réussies, pour une première !).

Je n’ai aucune honte à dire que ça aurait été une grande erreur de se passer d’un œil réellement averti, car je suis très consciente de l’expérience que j’ai pu accumuler depuis. Au-delà de la qualité de mes photos (qui en l’espace de 10 ans évidemment n’a cessé d’augmenter, la pratique payant), je sais qu’en cas de contre-temps ou de problème quelconque, je n’aurais pas su comment réagir, puisque je n’avais encore acquis aucune expérience. Parce qu’en tant que photographe, on n’est pas là uniquement pour prendre des photos : au fil des mariages, je me suis rendu compte que notre rôle est aussi de conseiller, de rassurer, d’aiguiller, de tendre la trousse à pharmacie ou à couture (toujours sur nous) en cas de bobo ou léger accroc, de vérifier le timing aussi parfois…. Bref, on est un peu multicasquettes ! 🙂

Une prestation coûteuse, mais à juste titre

Alors certes, je suis consciente que faire appel à un(e) photographe de mariage a un coût important, mais ce dernier est justifié par le travail immense fourni : contacts multiples en amont avec les marié(e)s (souvent plusieurs heures, surtout si le mariage est réservé plus d’un an à l’avance), préparation du matériel (ne rien oublier, charger toutes les batteries, vider toutes les cartes, etc), accompagnement le jour J (plusieurs heures), tri très important et post-traitement minutieux (à nouveau plusieurs heures – a minima le triple de temps que le temps passé sur place).

Un photographe pro ne se contente pas d’appuyer sur un bouton au bon moment, il anticipe chaque prise de vue pour en tirer le meilleur, il sait gérer les contraintes de lumière, il shoote en RAW (un format de fichiers brut qui enregistre énormément d’infos et qu’il faut retravailler via un logiciel spécialisé) et fait en sorte de trouver le meilleur rendu possible pour l’exportation en jpeg. On l’oublie souvent, mais il vous offre aussi d’autres possibilités qualitatives ou artistiques pour cumuler les souvenirs (photos argentiques, tirages, albums, location de photobooth etc.). 

shooting-dinspiration-mariage-minimaliste-style-boheme

Raison n°3 – Un(e) photographe se choisit avec soin

Une question de feeling

Parce que c’est un prestataire qui vous accompagne avant/pendant et même après votre mariage (livraison des photos, commandes éventuelles de tirages et d’albums, séance éventuelle de type Have fun with the Dress etc), la personne que vous choisissez pour accomplir cette mission doit être sur la même longueur d’ondes que vous.

Choisissez votre photographe en fonction de son style, de son expérience, de son approche, mais surtout, prenez le temps de choisir quelqu’un dont la personnalité vous parle. C’est extrêmement important, dans la mesure où cette personne vous accompagnera de très près une grande partie de la journée (préparatifs, cérémonie(s), séance couple, photos de groupe, etc). Lors des prises de contacts avec différents prestataires, veillez à ce que la vibe soit réciproque, vérifiez que vous vous sentez à l’aise, et même pourquoi pas, qu’il y a moyen de s’amuser ! En tout cas, même si absolument personne n’est dès le départ à 100% à l’aise devant un objectif, il ne faut pas que cela constitue un stress supplémentaire : si vous vous sentez bien avec la personne choisie, vous l’oublierez vite, et les photos n’en seront que meilleures

ceremonie-civile-domaine-de-grammont-montpellier

Attention aux prix bas

J’en avais parlé sur mon compte instagram, mais un reportage de mariage complet (c’est-à-dire des préparatifs aux danses) pour moins de 1500€, ça n’est viable pour aucun photographe ! (Pour les mariages intimistes, ça peut s’envisager un peu plus facilement).

Cela signifie toujours que l’impasse sera faite sur quelque chose : contact préalable, anticipation des pannes éventuelles avec double matériel et soin des photos le jour J, minutie du traitement, contact après le mariage… ou bien, que le photographe n’a pas su considérer correctement ses charges, le fait qu’il doive anticiper pour les congés maladie et ses vacances, amortir son matériel, payer ses impôts et cotisations, s’assurer, etc (auquel cas, vous le rémunérerez en réalité moins que le salaire minimum en vigueur…). Autre éventualité, le photographe à bas prix n’est pas déclaré, donc peut se permettre de pratiquer un prix qui ne tienne pas compte des cotisations et impôts obligatoires : dans ce cas, il n’a pas la possibilité d’être assuré professionnellement, ce qui peut être très dommageable en cas de problème durant un événement. Pensez-y au moment de réserver votre prestation, et assurez-vous toujours de signer un devis et un contrat sérieux (afin d’éviter le photographe pseudo-professionnel qui finalement ne viendra pas le Jour J).

Notez enfin que chaque photographe élabore ses tarifs et forfaits en fonction du temps qu’il consacre à un projet, de l’investissement qu’il promet, de son expérience, de ses compétences… Des différences peuvent exister à prestation égale, notamment en fonction de l’ancienneté ou de la quantité de charges (qui évoluent d’une personne à l’autre en fonction par exemple du lieu de vie et de ses besoins -local à amortir, enfants à nourrir ou non…). Mais globalement, plus votre budget sera élevé, plus la prestation exécutée sera qualitative. Bien entendu, chacun fait en fonction de son budget, mais c’est un paramètre qu’il faut tout de même avoir en tête : la qualité et la tranquillité se paient.

Cerise sur le gâteau pour de meilleures photos

Si vous décidez de faire appel à un(e) photographe de mariage, facilitez-lui le travail : informez-en vos invités, dites-leur de ne surtout pas lui passer devant pendant les cérémonies ou la sortie de mairie/édifice religieux (j’ai encore vécu cette situation encore récemment et c’est très frustrant de rater LE cliché idéal pour cette raison-là). Conseillez-leur plutôt de ranger téléphones et appareils photo au moins le temps de la cérémonie et de la sortie des mariés : les clichés seront bien plus forts si les invités sont concentrés sur ce qu’il se passe plutôt que sur le prolongement de leur main ! Rappelez-leur que vous rémunérez déjà quelqu’un spécialement à cet effet…

(Et si de surcroît, ce quelqu’un c’est moi, vous obtiendrez en outre une première sélection de photos sous 24 à 48h, le timing parfait pour communiquer et remercier vos invités ! C’est un service inclus dans mes forfaits).  

mariage intimiste occitanie
Deux photos qui auraient été plus fortes si les invités n’avaient pas eu de téléphone dans les mains… 😉

En somme, que vous prépariez un mariage intimiste ou non, mettre toutes les chances de votre côté pour en tirer les meilleurs souvenirs n’a pas de prix (ou plutôt si, mais j’espère avoir réussi à vous montrer avec cet article à quel point il se justifie).

Et si vous avez encore un doute, je vous engage vivement à lire ce genre de témoignages de mariée déçue d’avoir fait l’impasse sur une prestation photo professionnelle pour son mariage. Avoir des regrets sur l’organisation de l’une des journées les plus importantes de sa vie parce qu’on a voulu faire confiance à un proche (même soi-disant à l’aise avec un appareil photo), c’est quand même dommage, non ?


Partager

Parcourir les mots-clés

Commentaires
Ouvrir
Rédiger un commentaire