Mariage intimiste et élopement : avantages et inconvénients

10 juin 2021

De plus en plus en vogue, parfois par véritable choix (volonté de simplifier au maximum les démarches), parfois par contrainte (délai court pour cause de départ à l’étranger, ou effectif réduit pour cause de pandémie mondiale…), le mariage intimiste est une alternative qui peut en dérouter plus d’un(e), que l’on soit futur(e) marié(e), invité(e), ou membre de la famille non convié. 

Pourtant, il a clairement tracé sa route aux États-Unis et se fait un trou de plus en plus grand également en Europe. Les mariages ont tendance à se simplifier un peu, et la liste d’invités à se réduire drastiquement. Aux États-Unis, tout du moins, on a assisté cette dernière décennie à l’émergence de cette tendance minimaliste un peu comme en réaction aux immenses mariages habituellement organisés, et à la lourdeur de gestion qui en découle (après tout, le métier de wedding planner est bien né outre-atlantique pour une raison, avant d’arriver lui aussi en Europe). 

Quant aux élopements, ils sont la simplification à l’extrême du concept-même du mariage : deux époux(ses), deux témoins (parfois choisis parmi le personnel de la mairie), et on fête ça souvent en pleine nature ou en tout cas dans un cadre agréable, en toute intimité ! Le mot “élopement” porte en lui le concept d’une fuite pour se marier, comme un secret bien gardé que l’on fera éclore loin des regards. 

Dans les deux cas, une cérémonie laïque ou religieuse peut bien sûr être organisée en marge de la cérémonie civile (à la mairie), que les marié(e)s soient seul(e)s avec la personne tenant lieu d’officiant ou accompagné(e)s de quelques proches.  

Je vous propose dans cet article un petit focus sur les avantages et inconvénients de se marier en petit (voire très petit) comité.

Avantages d’un mariage intimiste ou d’un élopement

1. Simplicité organisationnelle

Tout d’abord, il faut bien l’admettre car c’est souvent l’une des raisons qui déterminent des couples à opter pour un mariage intimiste ou un élopement : c’est bien plus rapide et facile à organiser qu’un mariage avec une cinquantaine ou centaine d’invités ! Pas (trop) de débat sur les listes d’invités, pas de compromis à faire pour faire plaisir aux parents et beaux-parents qui souhaitent voir certaines personnes présentes. En général, les invités qui participent à un mariage intimiste font partie du cercle proche (parents, frères, sœurs, amis chers).

Si, toujours, l’organisation d’un mariage demande un minimum d’anticipation (pour peu que vous teniez à avoir des alliances, par exemple), tout couple vit cette phase avec bien moins de stress et de pression de devoir “réussir cette journée” si l’organisation est simplifiée. Logique. 

2. Délai court entre décision et réalisation

La formule intimiste est idéale lorsqu’un mariage devient soudainement nécessaire dans le cadre d’un projet de vie comme une expatriation (c’était d’ailleurs mon cas et celui de clients), ou encore pour permettre à un couple de rester ensemble lorsque les nationalités diffèrent et que les questions de visas compliquent la relation. 

3. Réaliser des économies

Ensuite, autre argument qui séduit de plus en plus de couples : un mariage intimiste ou un élopement permettent aussi de se marier à moindre frais.

A l’heure où le budget moyen d’un mariage est considéré comme étant d’au moins 10 000€ pour 100 invités, on comprend aisément que de nombreux couples n’en aient pas les moyens (et refusent d’emprunter ou de demander à leurs parents de peur de perdre un peu la main sur les décisions prises), voire préfèrent réaliser d’autres projets (maison, voyages etc.).

4. Idéal par temps de Covid

Ensuite, période de pandémie oblige, force est de constater qu’un mariage organisé depuis le départ sur un mode intimiste aura moins de risques de se voir reporté ou de devenir une source de contamination. Les contacts sont moindres et on évite la fermeture des lieux de réception, ce qui m’amène au point suivant.

5. Organiser une soirée chez soi

L’énorme avantage d’un mariage intimiste ou d’un élopement, c’est l’absence d’obligation de rechercher un lieu pouvant accueillir un nombre important d’invités, ou d’un jardin suffisamment grand pour contenir tout le monde. Quelque soit la taille de son chez soi, on peut éventuellement y envisager l’organisation d’un petit dîner ou cocktail post-cérémonie (pour 5 personnes, pour 10…) : gain de temps sur les lieux à visiter pour trouver LE site parfait, économies aussi, et possibilité d’y faire facilement quelque chose de mignon et personnel.

6. Faire l’impasse sur le traiteur

Point immédiatement lié au précédent, prévoir éventuellement un cocktail ou dîner pour les quelques convives présents permet de s’accorder le droit d’être aux fourneaux (avec éventuellement une aide extérieure ou un proche sympa en renfort), si c’est quelque chose que l’on aime faire et/ou que l’on a envie de se passer des services d’un traiteur. Convivial et très personnel, un repas préparé avec amour a tout autant de valeur !

Beaucoup de choses peuvent se préparer la veille ou le matin (si vous vous mariez l’après-midi) et ne nécessiter que quelques minutes pour être réchauffées/disposées dans des plats durant la soirée. 

7. Davantage de complicité

Moins de pression et de stress, c’est aussi plus de moments sereins partagés avec la personne que vous épousez, de même qu’avec les convives présents (s’il y en a), et donc de meilleurs souvenirs. De même, réduire la liste d’invités offre la possibilité de partager davantage de moments complices avec les personnes présentes (et même si à mon propre mariage, il manquait clairement quelques proches, j’avoue que ça a donné une dimension plus conviviale à l’évènement que de croiser les gens quelques secondes ou minutes en voguant d’un groupe d’invités à un autre au cœur d’une fête immense). 

photographie mariage style bohème montpellier herault

8. Davantage de photos de couple

Autre avantage à ne pas négliger, lors d’un mariage intimiste et encore plus lors d’un élopement, le photographe n’étant pas “distrait” par un nombre d’invités important et par la volonté de n’oublier personne, les photos de couple sont plus nombreuses, et il est plus facile aussi de faire des mini photos de groupe chargées de sens !

De même, il est davantage possible sur un mariage plus simple de laisser libre cours à sa fantaisie et à des projets un peu fous pour les photos : à petite échelle, on peut envisager beaucoup plus de choses (en termes de cadre et/ou de mise en scène…) car les contraintes sont moindres.  

mariage-dautomne-a-montpellier

Inconvénients d’un mariage intimiste ou d’un élopement

1. Essayer de ne pas penser aux absents

Si un délai court ou des contraintes quelconques ont limité la liste d’invités de manière beaucoup plus drastique que prévu, il peut être difficile de ne pas regretter la présence de certaines personnes (et ça a été mon cas, comme je le mentionnais plus haut).

Le problème des listes d’invités, connu de tout couple sur le point de se marier ou ayant déjà franchi le pas, est que l’on tombe rapidement dans l’écueil suivant : “si j’invite telle personne ou tel couple, alors je dois inviter telle personne aussi, et les enfants etc.”.  D’une à dix personnes supplémentaires, on se retrouve alors, pour ne pas créer de tensions ni de jalousie, à 50 invités de plus, et donc loin de l’idée de départ… Accepter ce principe en limitant au cercle proche (ou en se mariant à deux seulement) peut être difficile à accepter, même si c’est nécessaire à la réalisation du projet.

2. Plus compliqué en haute saison

Parce qu’un gros mariage est évidemment bien plus rentable pour les professionnels, il peut être difficile, surtout en haute saison (de mai à septembre pour les mariages) de trouver des professionnels, si vos  choix vous portent à y faire appel. Traiteur, location d’une salle, photographe, fleuriste etc. peuvent souhaiter privilégier un événement plus intéressant financièrement sur une date prisée (surtout en juillet et août).

Deux options : soit trouver un professionnel dont c’est le cœur de cible (comme moi), soit réserver tard en espérant combler un trou dans son agenda. Attention, la seconde option est plus risquée ! 

mariage intimiste dans les Pyrénées

3. S’attendre à une ambiance différente

Comme le dit l’adage, “plus on est de fous, plus on rit”. Il faut s’attendre à ce que l’ambiance d’un mariage intimiste soit différente de celle d’un grand mariage avec quantité d’invités. Mieux vaut donc, dès le départ, penser l’organisation un peu différemment.

Il sera par exemple sûrement plus compliqué de prévoir des danses (ni même parfois d’avoir ne serait-ce que la place de danser), mais on peut imaginer des jeux (blind tests, jeux de rôle etc.) et/ou d’extérieur (molkky, piñata, pétanque…) pour partager des moments funs avec les personnes présentes ! Si vous avez la chance d’avoir des proches musiciens ou humoristes, sollicitez-les (c’est du vécu !) 🙂

4. Concept parfois mal perçu

Comme je le disais en introduction, si le concept de mariage intimiste et de celui de l’élopement font leur chemin en Europe, ce n’est pas pour autant que tout le monde en connaît l’existence et que l’on ne risque pas de froisser des proches en ne les invitant pas.

Un seul conseil : prendre le temps d’expliquer la démarche (et son pourquoi), et peut-être, communiquer en amont et/ou aval avec eux autour de cet événement pour les inclure tout de même (d’une certaine manière). 

mariage hiver photo

5. L’impact d’une annulation

Evidemment, plus la liste des invités est restreinte, plus l’annulation de l’un ou de l’une d’entre eux peut être impactante sur l’organisation de la journée !

Bien entendu, si vous optez pour un élopement, vous ne connaîtrez pas ce souci (à moins que l’un des témoins vous fassent faux bond le jour J, mais c’est un risque commun à tout mariage !). 


Pour conclure, je dirais qu’opter pour ce type de mariage est une décision qui revient aux futures marié(e)s en fonction de leur situation personnelle et de leurs envies, qui diffèrent évidemment beaucoup d’un couple à l’autre.

Pour ma part, j’ai une affinité particulière pour ce type de mariage (que j’ai moi-même réalisé lorsque je me suis mariée), en ce sens qu’il apporte une complicité encore plus grande avec les marié(e)s et qu’il offre aussi souvent la possibilité de les photographier dans des cadres incroyables (notamment dans le cadre d’un élopement).

Si l’aventure vous tente, ne manquez pas mes conseils pour organiser un mariage intimiste, surtout en un temps record !

Partager
Commentaires
Ouvrir
Rédiger un commentaire